Vous êtes ici : Accueil > Vie des disciplines > Langues vivantes > Anglais > Un projet interdisciplinaire Maths/Anglais au 2è trimestre 2017 avec des (...)
Publié : 10 mai 2017

Un projet interdisciplinaire Maths/Anglais au 2è trimestre 2017 avec des 2ndes


Dans le cadre d’une séquence en cours d’Anglais sur le multiculturalisme en Grande Bretagne, les élèves de 2nde 6 ont étudié un poème intitulé The British, serves 60 million de Benjamin Zephaniah. Le poète propose une recette métaphorique dans laquelle différentes nationalités servent d’ingrédients. Pour illustrer cette diversité de la population britannique, le professeur de mathématiques de la classe - Mme Chateigner - a proposé une séance de TP en demi groupe lors de laquelle les élèves ont réalisé des diagrammes à l’aide d’un tableur et de données démographiques. Les élèves ont aussi calculé l’évolution des groupes ethniques au Royaume Uni entre 2001 et 2011. A l’initiative du professeur de mathématiques, la séance de TP s’est déroulée en Anglais. Le professeur avait prévu une fiche de consigne en Anglais pour les élèves les plus à l’aise et une autre en français. Les ¾ des élèves ont choisi la fiche en Anglais. S’ils ont d’abord été surpris d’entendre leur professeur de mathématiques parler Anglais, ils se sont bien prêtés au jeu eux-mêmes : ils ont fait des efforts notables pour s’exprimer en Anglais et poser des questions à leur enseignante. Il convient de souligner que plusieurs élèves de la classe suivent la section Euro et ont l’habitude d’utiliser l’Anglais en dehors du cours d’Anglais.


Enfin, Mme Fleurance a proposé un projet d’écriture collaborative en Anglais. En rédigeant un article intitulé Is Great Britain so British ?, les élèves ont réinvesti tous les points abordés dans la séquence et se sont appuyés sur le travail fait en mathématiques. Deux séances ont été consacrées à ce projet d’écriture. La séance d’écriture s’est déroulée en salle multimédia : chaque groupe a rédigé un paragraphe avec le logiciel Framapad (cet outil permet d’afficher les contributions de tous les participants). La séance suivante a été consacrée à la correction et à la mise en page. Cette tâche a d’ailleurs été confiée à un groupe d’élèves qui a naturellement choisi l’un des diagrammes réalisés en séance de TP de maths pour illustrer l’article.


Les enseignantes ont apprécié cette collaboration inter disciplinaires qui a permis de valoriser les compétences linguistiques des élèves en cours de mathématiques et leurs compétences scientifiques dans le projet final en anglais.


L’article collaboratif est disponible en pièce jointe.

Documents joints